Rapport de stage


Avec un titre comme ça, je sais déjà que les lecteurs vont se précipiter!!

Mais fallait bien trouver un titre, en rapport avec ce que je comptais écrire, de préférence.

Alors je me suis rappelée d'une époque, assez lointaine, euh vraiment lointaine (mais comme le temps passe vite ma bonne dame) où après chaque stage il fallait présenter un rapport de stage pour le valider.

Et c'était lourd.

Mais là, il n'y a que le titre qui l'est! Enfin, j'espère! En tout cas l'exercice ne me pèse pas, quant à vous rien ne vous oblige à poursuivre bien évidemment.

Je vais donc faire un petit récap, bilan, bref, un post sur les 2 stages de filage de verre que je me suis offerts cette année.

Le 1er était un stage avec Astrid Riedel, une fileuse de verre hors compet' , bien connue des amoureux de la perle de verre.

Durant ce stage, organisé par l'Association des Perliers d'Art de France, que je remercie au passage, Astrid devait nous montrer comment utiliser de la poudre d'émail pour décorer des perles et le lendemain, comment réaliser des décors pas possibles en 3D. (c'était pas vraiment ça l'intitulé du stage mais c'est plus parlant!)

Je vous invite vraiment à cliquer sur le lien associé à son nom, ne serait-ce que par curiosité car vous allez être scotché par ce qu'elle arrive à faire. En gros, si vous n'êtes pas assez motivé pour cliquer, je vous dirais qu'elle arrive à dessiner avec des fils de verre aussi fins que des cheveux (et ceux qui travaillent le faire savent bien à quel point c'est difficile) et ensuite qu'elle arrive à faire des motifs carrés à partir de gouttes rondes...

Après, si avec tout ça vous n'avez pas envie de cliquer...là...je ne vois pas ce que je peux rajouter!

Ah si!! c'est une belle femme en plus!!

Voici les perles que j'ai réalisées pendant ce stage.

Si vous les trouvez belles c'est une raison de plus pour aller voir les siennes car à côté les miennes font de la peine!!!

Le 2ème stage, toujours avec l'A.P.A.F. se déroulait auprès d'un illustre maitre verrier japonais: Toshiki Uchida.

Il devait nous montrer comment il réalise des méduses dans une perle-aquarium, ensuite comment réaliser des murrines complexes et d'une extrême délicatesse utilisables pour donner une impression de 3D sur un décor de sous-bois embrumé, et enfin comment calculer et utiliser des murrines géométriques.

En réalité il nous a montré bien plus que cela. Cet homme est d'une extrême générosité, très à l'écoute et attentif à nos demandes et à nos réalisations malgré la barrière de la langue (merci à Michi Suzuki autre grande dame de la perle pour ses traductions).

Je ne vous montrerai pas mes propres perles, parce que si le ridicule ne tue pas, quand même il peut faire mal!!! Et surtout ça ne vous aurait jamais donné l'idée de ce que lui est capable de faire.

En voici donc un aperçu:

Impressionnant n'est-ce pas?

Ces stages m'ont fait un bien fou. C'est un stimulant pour la créativité et l'occasion de rencontrer d'autres perliers, de s'enrichir de nos pratiques, d'échanger sur nos problématiques et de renforcer nos zygomatiques!

Je n'ai pas encore vraiment réussi à appliquer ce que j'avais appris durant ces stages.

Pour ce faire il me faudrait beaucoup plus de temps, ce n'est pas ce que j'ai le plus, il faudrait surtout que je change mon organisation à l'atelier qui, jusque là, est toujours ouvert au public quand j'y suis, or, ce genre de perles demande d'avoir du temps devant soi et la certitude que l'on ne va pas être interrompue...

Pour finir voici une photo prise durant le 2ème stage (merci Sylvie) on y aperçoit Toshiki Uchida au 2eme plan.


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Suivez-moi !
  • Facebook Basic Square
  • Instagram Social Icon